jeudi 26 octobre 2017

Dans sa maison, un grand cerf

J'aurais voulu écrire un article sur le "buzz" du moment, le cerf abattu par des chasseurs sur une propriété privée mais je n'y arrive pas. Je suis tellement en colère que je n'arrive pas à rassembler  mes idées et à en faire un article raisonné.

Car comment, en 2017, tuer est encore considéré comme étant un passe temps, un jeu, un amusement, une bonne après-midi passé en famille?

Comment, ces personnes ne sont-elles pas condamnées pour maltraitance animale ?

Pourquoi faire autant de spécisme de nos jours ?

Comment persécuter , traquer un animal de la sorte peut-elle encore être considérer comme un loisir et non une abomination?

Je ne mettrais pas la vidéo en lien , il suffit de faire une recherche sur google.

Je vais vous mettre un lien vers un article de 30 millions d'amis qui explique correctement que ce chasseur était bien dans ces tords . --> ici

Je vais vous mettre aussi le lien pour une pétition pour une modification des lois en ce qu'il concerne la chasse --> ici

Pour passer à quelque chose de plus agréable, j'ai donc reçu un petit lapin que vous pouvez venir suivre sur instagram au nom de Albert_therabbit

Bonne journée

Diderine, écoeurée par la vie...

mardi 17 octobre 2017

Albert

Bien le bonjour !

Comment allez vous? bien ou bien ?

Aujourd'hui, je viens vous parler cuni. Et oui, je viens vous avouer que j'aime la cuni. Je vous parle de la cuniculure, biensur, bande de pervers. La cuniculture est l'élevage de lapin. Alors non, mes principes n'ont pas changé, je ne suis pas plus pour l'élevage d'animaux que pour les manger, il s'agit juste d'une manière rigolote ( pour moi ) de vous présenter Albert .

Albert est un présent, empoisonné, certes mais tellement adorable, que j'ai reçu pour mon anniversaire. C'est un petit lapin bélier de 4 mois composé de 300 gramme d'amour et 300 grammes de poils.



C'était la première foi que j'étais confronté à un lapin. Je n'y connaissais rien et je n'y connais toujours rien au jour d'aujourd'hui. Mais j'apprend, je me documente et explore internet à la recherche d'information toujours plus complète sur cet animal.

Je voudrais donc vous faire part des sites que j'ai trouvé, pour que , si un jour, vous tombiez nez à nez avec un lapinours, vous saviez quoi faire!

- https://wamiz.com/rongeurs/lapin-3/guide

- http://www.ladureviedulapinurbain.com ( il y a sur ce site, une liste assez complète de tous les légumes que peuvent manger un lapin et ceux qui ne leurs sont pas autorisé )

-http://ladureviedulapinurbain.blogspot.be

-  https://www.youtube.com/watch?v=cVqXnSDygZg&t=127s

Et bien d'autre encore, n'hésitez pas à me les partager .

Evidemment, en bonne maman lapin, Albert à son propre compte instagram... ( je ne suis pas folle vous savez... ) . Vous pouvez le retrouver sous le nom de Albert_therabbit.

Passez une bonne journée et à bientôt !

Diderine



jeudi 13 juillet 2017

No uterus, no opinions !

Aujourd'hui je suis outrée.

Aujourd'hui, bordel, j'ai mal.

Aujourd'hui, j'ai lu un article qui m'a laissée sur le cul.

Aujourd'hui, en 2017,  comment est-ce possible que des lois pareilles passent, soient acceptées, et qu'il existe des mentalités pareilles.

 Comment, de nos jours, dans ce pays tout puissant, une choses pareille puisse se produire ?

Cela me met en rage.

Alors que nous pleurons encore la mort de Simone Veil, ( oui je suis belge et ? ) , les Etats-Unis, plus précisément en Arkansas, met en place une loi visant à restreindre la liberté de décision et de corps de la femmes.

En effet, fin juillet, la femme devra avoir la permission des hommes pour avorter -> article

En colère et abasourdie par cette nouvelle, je me suis demandé comment cela était possible.

Bien que pas directement lié à cette loi, Donald Trump a permit que cela se produise.

J'ai voulu alors savoir comment, depuis le début de sa présidence, il avait ouvert les portes de la stupidité et de la phallocratie.

23 Janvier 2017

 Trump signe un décret interdisant le financement de l'avortement par des ONG internationales.

Cela a fait couler beaucoup d'encre mais surtout à cause de cette photo  qui a énormément été véhiculé sur les réseaux sociaux.


Oui, oui, il s'agit bien de 7 phallus ravi d'appauvrir l'accès à la santé de la femme pour des millions d'utérus.

Le journaliste Martin Belam avait alors twetter ceci :


"De votre vivant, vous ne verrez jamais une photo de 

sept femmes signant un décret sur ce que 
les hommes peuvent faire avec leurs organes reproducteurs"


De fait, nous ne le verrons jamais...

Avril 2017

Trump promulgue une loi abrogeant le texte rédigé par Obama pour protéger le programme Title X.

Si comme moi cette phrase ne vous signifie rien, laissez moi vous expliquer.


Title X est un programme, mis en place en 1970, qui garantis un accès aux soins reproductifs et sexuels ( contraception, suivis de grossesse, dépistage ... tout ça tout ça ).  Il finance plus ou moins 4000 centres de santé, sur tous le territoires des Etats-Unis ( ce qui , en soit, est pas énorme énorme) , donnant accès à ces soins.

Obama, avant la fin de sa présidence, a rédigé un texte rendant IMPOSSIBLE le retrait des fonds fédéraux du "Title X" aux organismes qui en bénéficient.

Mais parmi ces centres de santé, se trouvent "Planned Parenthood" ( planning familial américain) dont certains pratiquent l'avortement. Ce qui ne plait pas à Trump ( qui est pro-life ).

La mesure prise par Trump, en avril dernier, abroge le texte d'Obama et "permet" d'interdire le transfert d'argent public à toutes cliniques et organismes qui pratiquent les avortements.

Mais une ambivalence existe en ce qu'il concerne les "Planned Parenthood" car ils offrent les soins à la santé reproductifs et sexuels ainsi que l'avortement.

La fille Trump, Ivanka, a d'ailleurs demandé à son papounet de traité ce sujet avec précaution, préoccupé par la répercussion politique ( oui oui politique... ) que cela engendrerait.

Trump père a donc proposé de préserver le financement fédéral pour les "Planned Parenthood" si ils cessaient de fournir des services d'avortement ( ce qu'ils ont évidemment refusé ).

Cette loi fédérale interdit donc le financement du gourvenement pour l'avortement, sauf en cas de viol, d'inceste ou pour sauver la vie de la femme ( trop aimable ,vraiment fallait pas... vraiement... ).

Juillet 2017

Arkansas, les femmes ont le devoir de prévenir le père de l'enfant, qui que ce soit , et de décider avec lui d'un avortement ou non.

Cela inclut dont le viol, l'inceste et autres mâle abusifs.

" Même en cas de viol, les femmes qui souhaitent mettre fin à une grossesse devraient demander l'avis de leur agresseur ou de leur partenaire abusif - 
qui pourrait refuser ou potentiellement bloquer la procédure" 

Donc, déjà, tu te fais violer ( ce qui est pas jojo en soit) mais en plus, si tu tombes enceinte, tu dois demander l'autorisation à ton persécuteur si la chose engendré,par son acte abominable, peut être évacuer avec son consentement....

Pour les mineurs, il s'agira du consentement des parents ( enfin le père ... si on suit leur logique).

Ceci n'est pas une loi prise par Trump mais celui -ci la permise "grâce" à ces mesures mises en place depuis le début de sa présidence.

Et pour le futur ? 

Le futur du droit de la femme sur son propre corps va mal aux Etats-Unis.

En effet, Trump ne peut pas réellement interdire l'avortement mais il peut fortement réduire son accès et influencer dans cette direction en nommant les "bonnes personnes là où il faut " ( comme Neil Gorsuch comme juge de la court suprème reputé très conservateur et anti-choix ).

Trump ira-t-il plus loin, en "punissant" les femmes ayant recours à l'avortement ? Peut-être, surement, rien est moins sûr mais il a d'ores et déjà évoquer sa position la dessus.




Je me demande tous les jours, comment cette personne a-t-elle pu être élu président de cette grande ( par sa superficie) nation.

Abolition de l'IVG 

Ce serait un terrible retour en arrière et les risques seraient énorme.

Les femmes seront obligées de le faire dans un autre pays, sans suivi possible .
Des avortement clandestins, peut-être avec une hygiène déplorable, et/ ou de multiple complication.
Augmentation de l'abandon
Des enfants non-désirés et non aimés

Il suffit de voir l'Irlande pour se rendre compte qu'abolir l'IVG est une mauvaise idée.

Pourquoi suis-je si en colère ?

Je suis en colère parce que je ne veux pas de ce retour en arrière. Il s'agit des USA, c'est loin, mais pas tant que ça !

Des femmes se sont battues pour nos droits et l'avortement en fait partie.

Bien dit, Rachel !
Merci de m'avoir lue.

Pour plus de frivolité retrouvez moi sur Pinterest et Instagram.

Source :

- http://www.huffingtonpost.fr/2017/01/24/ce-tweet-montrant-donald-trump-qui-signe-une-mesure-anti-finance/
- http://www.madmoizelle.com/droit-ivg-etats-unis-trump-724247
- http://www.huffingtonpost.fr/2017/04/14/donald-trump-coupe-les-vivres-des-cliniques-pratiquant-lavortem_a_22039489/
- https://www.nytimes.com/2017/04/13/us/politics/planned-parenthood-trump.html?_r=0
- http://www.huffingtonpost.fr/2017/07/11/en-arkansas-les-femmes-ont-besoin-de-la-permission-des-hommes-p_a_23024636/
- http://www.independent.co.uk/News/world/americas/women-arkansas-abortion-men-permission-male-us-pro-choice-life-planned-parenthood-termination-a7834861.html
- https://www.youtube.com/watch?v=h1Jpoecf0xY